La culture de cannabis, aussi ancienne que l’Homme

La culture de cannabis est l’une des plus anciennes connues. Les premières traces de cette culture ne sont certes pas des plantes de chanvre elles-mêmes, qui même si elles avaient été fossilisées n’auraient jamais pu livrer le secret de leur âge, mais bel et bien des céramiques (pots entre autres) découvertes dans la région du Jiangxi, dans le Sud-Est de la République Populaire de Chine actuelle, et qui montrent les formes caractéristiques des feuilles de cannabis. Les vases et autres récipients retrouvés datent de… 8000 ans avant JC ! Les historiens s’accordant à situer le début du Néolithique, et en conséquence la généralisation de l’agriculture et de la cueillette, aux alentours de 9000 av. JC., cela pourrait signifier que la culture du cannabis remonterait effectivement à ces temps très éloignés et qu’elle serait en l’occurrence l’une des toutes premières agricultures pratiquées dans le monde.

L’évolution de la culture de cannabis

Si les usages premiers du chanvre ne sont pas réellement connus, l’on peut toutefois supposer que les Anciens s’en servaient tout autant pour confectionner des vêtements que pour consommer les fruits de la plante- et ce quelle qu’en soit la finalité. Un emploi à visée thérapeutique est en revanche clairement avéré dès le troisième millénaire avant notre ère, toujours en Chine, déjà à cette époque à la pointe du progrès. Aucune indication précise n’est formulée quant aux vertus du chanvre et aux circonstances de son utilisation, ce dernier est néanmoins présent dans un recueil au titre révélateur : Traité de plantes médicinales. Ce qui ne laisse que peu de doutes sur l’emploi de la plante.
Plus à l’ouest, en Égypte, on sait grâce à des papyrus datant de la moitié du second millénaire av. JC que l’huile de chènevis (autre nom de la graine de cannabis) était utilisée pour soigner ou soulager les infections vaginales. Il est probable que seul l’aspect palliatif ait été recherché et qu’une certaine idée thérapeutique de la culture de cannabis ait été entretenue en ces temps.

La culture de cannabis dans les récits

Bien des aventuriers, écrivains, voyageurs et autres ont fait part de leurs expériences et rencontres avec le chanvre. Hérodote parmi les  premiers, lui qui narre aux alentours de 450 av. JC. une réunion de Scythes sous une tente dans laquelle une fumigation de cannabis avait lieu, inhalation collective dont le résultat fut, selon l’historien, une longue hilarité générale. Pline l’Ancien, dans son Histoire Naturelle, fait montre d’un grand savoir faire et donne de nombreuses indications quant à la culture des chènevis, de même que sur les semis, les saisons, les récoltes, etc.
Plus tard et de façon une nouvelle fois relativement neutre, c’est à dire descriptive et non dithyrambique, la culture de cannabis sera à nouveau mise en avant par Paracelse, par exemple, qui en parlera dans son herbier. Enfin, Jacques Cartier dans ses carnets de voyage assurera avoir aperçu du chanvre dans ce qu’il était commun à l’époque de nommer « Nouveau Monde » ; ce qui finira de démontrer l’universalité du cannabis et son exceptionnelle capacité d’adaptation.